Tableau de Pastel

  Bras dessus, dessous, Un sourire du bout de leur phalange Ils se dandinaient tels des anges, Hors de portée des remous, Des horreurs de la société… L’oeil aguerri d’un passant, Victime de cette passion partagée, Crayonna cette scène sans perdre un instant, Cette éteinte musicale fut immortalisée Par le chant des oiseaux touchés Par…

La course à l’illusion

Essoufflée par la vie moderne, Je roule et déboule à toute vitesse Dans les artères de la sagesse… Mais l’humanité est si terne Le temps se contracte, se décontracte, Pour mieux s’abreuvoir de divertissements. J’en oublie ainsi l’impact de mes actes, Et un vide paradoxal m’envahit lentement, Pourtant je continue de courir, Vers une destination…

Solitude

Dans la profondeur de mes soupirs J’aperçois l’ombre de mes années Elle caresse d’un souffle mes pensées… Pas une larme, ni un sourire Juste un écho lointain Qui piétine dangereusement… Qui se répète sans fin… Est-ce le fantôme de demain ? La peur qui ravage nos âmes Qui préfère la guerre à la vie… Mon navire…

3. Année 1939 : Pologne

La Pologne est envahit par les allemands et les soviétiques, Elle perdit ainsi en septembre sa souveraineté Les Nazis fermèrent très vite toutes les universités Les cadres sont massacrés pour éviter tout désordre politique Des milliers de Polonais sont déportés Comme main d’oeuvre dans l’agriculture et l’industrie Les juifs polonais sont rapidement persécutés Un brassard « blanc…

2. Années 1933-1939 : Allemagne

« mon Cher Cahier de Devoirs » : je te baptise ! Tu sera ma source de franchise Nous allons parcourir des tonnes d’années Je vais enfin voyager ! En 1933, Hitler est entré au pouvoir légalement C’était un dictateur et un homme profondément raciste Sapolitique raciale, dite Aryenne, fut dévastatrice Il embrigada les enfants de 10…

1. Des lettres et des mots

On me demande d’aller tous les jours me cultiver, De lire des tonnes de pages, et de les mémoriser… Je préférais voir mes amies, jouer à la corde à sauter Et parler du garçon qui nous plaît… Mais je dois maîtriser parfaitement tous les domaines, Pour devenir la plus célèbre des « reines »… Je me rends…

A la mémoire de Mamie Madeleine

« 1922 – 2016 » Ma Mamie était une belle dame, Généreuse, qui aimait rassembler En mangeant une bonne crème renversée… La gentillesse caractérisait cette bonne femme Ma mamie a traverser les années, En s’accrochant à son vieux vélo… Je la revois encore rayer les mots, Et regarder passionnément son conte policier Ma mamie portait de longue…

L’identité est un débat permanent

Je me sens perdu dans ce pays fort en histoire, Ma cité est devenue mon seul territoire, Pourquoi voudrais-je partir ? Car elle est vieille, sale, sans avenir… En ce moment, le pays peine à avancer Tout le monde ne vit pas sous un toit Ici, la nourriture peut-être donnée Ici, la vie ne dépend plus…

La haine sous remise de peine

Se préserver du monde hypocrite, Écouter ce qui nous plaît, Croire à sa bonne fée, C’est s’enfermer dans un rite… Prendre un miroir pour se regarder, Se voiler pour mieux s’apprécier, Vivre que pour sa propre satisfaction… La société vit de ses punitions… Comment ? Pourquoi ? L’autorité a été transgressée L’ivresse des lois l’aurait-elle…

Vous… et Nous, un Tout … en déséquilibre

UN EMPIRE EN RÉCESSION Notre société est bafouillée par des mendiants Qui ont une soif permanente de la luxure Que sont devenus nos gouvernants ? Ils reconstruisent un monde avec des murs où les lois nous rendent encore plus esclave Nos épaules basses, l’air grave On désillusionne, et certains prient Pour que nos enfants sachent encore…

S’oublier…

Un vieillard des temps modernes, La langue pendante, le regard vitreux La main droite tremblante… Absorbé par sa vie terne, Il réalise qu’il n’a pas combattu A l’époque où tout se réformait Où les lois façonnaient une gigantesque crue Pourquoi s’était-il tut ? Sa jeunesse perdue, enclavée Il se sentait déjà exclu de la société…

UNE MÔME

Une môme, seule, se promenait Vêtue d’un haillon et d’un sourire désabusé… Elle avait pris l’habitude de chanter, Les gens la regardaient et l’écoutaient La petite rêvait d’un avenir grandiose… Un rideau énorme d’un rouge saisissant S’ouvrait et laissait apparaître une chose, Un être doté d’un timbre de voix bouleversant… La Môme dû patienter longtemps…